Un cadeau du ciel – Cecelia Ahern

V.O : The Gift

350 pages aux éditions Flammarion

                              ● Synopsis :

Lou a une vie parfaite, une femme magnifique, deux enfants adorables et un travail qui le comble. Mais la réussite a un prix et Lou est prêt à tout pour parvenir au sommet. En se rendant au travail un matin d’hiver dans les rues enneigées de Dublin, Lou fait la connaissance de Gabe, un sans-abri qu’il croise tous les jours. Sa vie ne sera plus jamais la même car Gabe n’est pas un homme comme les autres… A mi-chemin entre Un conte de Noël de Dickens et La Vie est belle de Capra, Un cadeau du ciel renoue avec la grande tradition du conte de Noël. Cecelia Ahern nous entraîne dans un monde où la réalité est teintée de merveilleux et où les actes ont des conséquences inattendues sur l’existence.

                              ● Mon Avis :

Un peu d’étrangeté ! Les premières dizaines de pages sont dures à assimilées, j’ai fais quelques retours en arrière et pour cause : une histoire dans l’histoire. Nous avons Lou qui a tout ce qu’on peut envier : une vie parfaite : femme magnifique, enfants adorables, il a réussi dans la vie. Sauf que notre Lou n’est pas totalement cet homme parfait : il boit, trompe sa femme et ne s’occupe pas de ses deux bambins. Oui mais cette vie parfaite va changer quand il rencontre Gabe un sans-abri. Je suis un peu prise d’inquiétude quand ils se rencontrent : issus de deux milieux différents que va-t-il se passer ? Lou va aider Gabe ? Qui est réellement Gabe ? Un sans-abris ou quelqu’un de dangereux qui cache son jeu ? Le livre me laisse en haleine et ne répond pas tout de suite à mes questions. Les deux histoire présentes dans ce texte s’entremêlent, semblent différentes mais sont symboliquement imbriquées . Dans la première histoire un policier raconte lui-même une histoire à un jeune garçon qu’il a arrêté le soir de Noël et dans la seconde, Gabe tente de faire ouvrir les yeux à Lou : sa femme aimante et ses deux bambins qui manque cruellement d’attention. Les premiers pas de Lou se font timides, mais une morale est au rendez-vous.

L’écriture de Cecelia Ahern est facile et à la portée de tout le monde. L’étrangeté d’Un cadeau du ciel est touchante, mais pas tellement inoubliable. C’est un bon bouquin pour passer le temps qui a une morale à la fin : rien n’est acquis et surtout il faut profiter de ce que l’on a. Il y a eu quelques bons passage, dommage qu’ils soient un peu rare. Je ne vous le déconseille pas, malgré que l’écriture de l’auteur soit comme lointaine, on lit et puis c’est tout.

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :