Les ailes de l’ange – Jenny Wingfield

V.O : Sweet by and by

447 pages aux éditions France Loisirs

                              ● Synopsis :

 Swan, enfant espiègle et malicieuse, a onze ans. Depuis que son père, prédicateur, a perdu sa congrégation, sa famille s’est installée chez la grand-mère, Calla Moses. D’une honnêteté inébranlable les Moses n’éprouvent que du mépris pour leur voisin, Ras Ballenger, un éleveur équestre qui régente sa famille et ses chevaux avec une violence inouïe. Quand le petit Blade Ballenger, sauvagement battu, vient chercher refuge auprès de Swan, une amitié lie immédiatement ces deux êtres en quête de justice, mais aussi de tendresse. Face au renoncement des adultes, Swan se donne alors une mission : protéger Blade, envers et contre tous. Mais pourra-t-elle y parvenir sans se brûler les ailes ?

                              ● Mon Avis :

J’entame enfin ce roman, qui me faisait de l’oeil dans ma PAL depuis quelque temps et je n’ai pas réussis à le lâcher avant la fin ! C’est une histoire poignante.

Tout d’abord les personnages : Swan est au centre du bouquin. C’est une petite fille attachante, à la langue bien pendue très jeune mais très mûre. Elle comprend énormément le monde des adultes et entend parfois ce qu’il ne faut pas entendre. Elle rêve d’une véritable amitié, de deux âmes qui se soudent pour ne plus jamais se détacher. Ses deux frère Noble et Bienville sont très différents : l’un se prend pour un dur et l’autre est un littéraire et scientifique.

Il y a aussi les adultes : les parents de ces bambins : Sam et Willadee qui sont des parents aimant leurs enfants, le père est pasteur et sa famille le suit d’église en église.

Il y a les frères et soeurs de Willadee – nous ne retiendront que Toy – qu’ils rejoignent pour les grande vacances dans la maison familiale où sont encore leurs parents Calla et John. John est un homme rongé par le chagrin de la perte d’un fils qui devient alcoolique.

Des événements tragiques vont bouleverser la vie de cette famille : le suicide de John, dans sa maison, le chômage de Sam et enfin l’emprisonnement de Toy. Cette famille va connaître les pires choses, mais vont rester soudé c’est un peu une famille rêvée . Puis, par ses intrépides aventures, Swan se rend par mégardes chez les voisins de ses grands-parents, un homme cruel qui bat sa femme et ses enfants c’est la famille Ballenger. Au détour de chez ses voisins par la nuit, elle découvre un enfant un peu plus jeune qu’elle, habillé de haillons et maltraité c’est Blade. Elle décide de le ramener chez elle même si elle craint les retomber. Elle se rend dans sa chambre avec Blade et le fait couché, le gamin s’endort aussitôt. Au petit matin il n’est plus là. De fil en aiguille, la famille apprend que Blade vient régulièrement chez eux pour prendre de la nourriture et dormir dans la vieille grange, ils décident de lui parler et l’acceptent au sein de leur famille. Mais son père, Ras Ballenger ne l’entends pas de cette oreille, et décide coûte que coûte de reprendre son enfant Blade et décide de se venger de la famille.
7
En Bref, il ne faut pas se fier au titre Les ailes de l’ange de ce roman, il est dur et poignant. C’est une palette de personnage avec leurs caractères tous différents, nous assistons au mûrissement des enfants à l’intérieur, bien trop vite malheureusement. Malgré tout, cela reste une famille soudée est très unie même dans l’adversité et peut importe les embûche sur leurs chemins. On ne se perd pas dans les personnages – ce que j’avais peur au début -, ils sont très attachants surtout Swan et son comportement de rebelle. Je vous le conseille car dès qu’on commence à le lire, on ne le lâche plus ! Un petit moins qui ne lui vaudra pas le coup de coeur : la fin est arrivée trop vite, trop simpliste, j’ai eu l’impression que l’auteure a bâclé cette fin, je ne m’attendais pas à ça.
7
– Critique de mon ancien blog DouleurAigue -.
Publicités
Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :