Sans nouvelles de toi – Ann Rule

V.O : In the name of love

282 pages aux éditions Le Livre de Poche

                              ● Synopsis :

 Même les milliardaires californiens se volatilisent. Par une chaude nuit d’octobre, Jerry Harris disparaît sans crier gare. Lubie de nabab en quête de sensations fortes ? Escapade extra-conjugale aux Bahamas ? Fuite improvisée dans un paradis fiscal ? Après tout, ce self-made-man exhibe volontiers sa réussite et se targue – avec raison – de chanter mieux qu’Elvis. Seule son épouse Susan ne souscrit pas à ces folles hypothèses et trouve un allié précieux en la personne d’un agent du FBI…

                              ● Mon Avis :

Petit livre trouvé chez mon bouquiniste qui me faisait de l’oeil depuis un petit moment. Je l’entame avec enthousiasme quand … j’ai été très très agréablement surprise !

Nous avons donc un couple Susan et Jerry, que tout opposait mais qui envers et contre tout se son lié et sont chacun plus qu’heureux. Jerry a un don pour les affaires, et rapidement ils deviennent riche ce qui attire la jalousie de l’un des employé/investisseur qui se nomme Bonilla.
7
Vous avez déjà vus des reportages ou des témoignages à la télé ? Ce livre est construit de la même façon. Les passages de description de la situation d’un couple, avec entremêlés l’interview de Susan, où elle nous raconte des petites anecdotes. Vous l’avez devinez, c’est un genre nouveau dans le polar pour moi et j’ai adoré. Ce n’est pas barbant, c’est solide très bien expliquer avec juste ce qu’il faut de descriptions – vous savez que j’ai horreur des trop longues descriptions ! -. Ce bouquin se coupe ainsi en 5 parties, nous avons la présentation du couple avec travail, avec descriptions de la famille de l’enfance etc, nous avons ensuite la monté en puissance de Jerry grâce à son flair niveau business, nous avons sa disparition signalée, l’enquête et le procès qui condamnera son assassin.
7
Au final que dire ? J’ai été suprise en lisant les remerciements à la fin du bouquin – chose que je ne fais jamais d’habitude je l’avoue … – de voir qu’en fait c’est une histoire vraie et que c’est un peu un témoignage ce livre. Je n’ai pas vraiment pu le lâcher .J’ai été prise de pitié pour Susan qui perd un mari qu’elle aimait, elle a été au bord de la folie mais a finit par s’en sortir pour lui. Je continuerais à lire de l’Ann Rule. Avec sa parfaite maitrise du sujet, je vous le conseille !
7
Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :