Ne jamais te croire T2 – Melissa Marr

V.O : Ink Exchange

380 pages aux éditions Albin Michel

                              ● Synopsis :

Sombre, tourmenté et dangereusement attirant, il est le roi des Ténèbres et tous les fés le craignent. Chargée d’un lourd passé à seulement dix-sept ans, elle est humaine et ne sait rien de ces intrigues fascinantes et semées de pièges. Tout les sépare. Pourtant, les destins d’Irial et de Leslie sont irrémédiablement liés. Suite de Ne Jamais tomber amoureux.

                              ● Mon Avis :

Un peu à l’image de la saga de la Confrérie de la dague noire, chaque tome est indépendant tout en étant lié au prochain tome. Nous avons ici  en personnage la meilleure amie d’Aislinn, Leslie qui est une humaine et qui ignore tout des fés et du combat que certaines se livrent ainsi qu’Irial, le souverain d’une nouvelle cours des Fés : la cours des Ténèbres.

Le style de l’auteur est, comme dans le tome précédent assez simple. Néanmoins, il y a dans ce Ne jamais te croire, un plus. Le style se fait moins enfantin, plus mature. Les pages défilent toujours aussi rapidement, nous sommes directement plongé dans un mystère.

Au niveau de l’histoire : le contexte étant je trouve, un peu plus mature que dans le premier tome avec Aislinn, nous découvrons un peu plus l’univers que nous propose l’auteur, avec la cours de Ténèbres. Cette cours que dirige Irial, se sert des sentiments les plus mauvais des humains pour pouvoir survivre. Leslie est une humaine ne connaissant rien au surnaturel, décide de se faire tatouer. Elle est irrémédiablement attirée par un tatouage qui est en fait, le symbole qui la liera à tout jamais à Irial et qui fera d’elle, la reine des Ténèbres. Loin des sentiments parfois trop guimauve du premier tome, l’auteur donne ici un tournent plus noir, plus secret.

Au niveau des personnages : les deux personnages principaux nous révèlent une face cachée qui, au début du livre nous ne leur connaissons pas. En effet, Irial et Leslie semblaient réservés, distant. Chacun ayant un lourd passé, un poids sur les épaules. Au fil des pages nous les voyons plus sentimentaux, chacun essayant de persuader l’autre. Pourtant Niall, un fés lui aussi, s’apprendra de la jeune humaine.

En bref, c’est un livre qui se lit assez rapidement sans prise de tête. Un bon moment de détente, et d’originalité avec les Fés et leur différente cours !

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :