De l’autre côté du lit – Alix Girod de l’Ain

V.O : De l’autre côté du lit

301 pages aux éditions Piment

                              ● Synopsis :

 » Je crois que je voudrais… être un homme. Un homme qui part le matin à 8 heures, revient le soir à 8 heures et entre-temps, tchlaaak, black-out ! Un homme à l’ancienne, d’une seule pièce, qui rit en secouant les épaules et se plaint qu’il n’y a plus de bière au frigo.  » Monsieur part le matin diriger sa grosse entreprise de matériel de chantier, madame travaille à mi-temps et s’occupe des enfants. Pourquoi comme ci et pas comme ça ? Ariane et Hugo, lassés du traintrain quotidien, ont relevé le défi : ils ont échangé leurs vies pour un an. La compréhension entre les sexes pourra-t-elle naître de la confusion des genres ? Grâce à cette épopée tonique et drôle, découvrez les aventures de ces grands explorateurs des temps modernes qui, pour découvrir des contrées vierges, n’ont besoin que de… passer de l’autre côté du lit !

                              ● Mon Avis :

Roman gentiment prêté. Vous avez conscience maintenant, que les Chick-Lit après de nombreuses déceptions me font un peu peur. C’est quand même après avoir lu le résumé que je me lance avec enthousiasme dans l’aventure.

Le style de l’auteur est … très Chick-Lit. Naturel, drôle et frais c’est toujours plaisant de voir à quel point un univers change d’un auteur à l’autre. J’ai dévoré ce livre, c’était très doux, stéréotypé mais touchant à la fois.

Au niveau de l’histoire, je la trouve plutôt originale. Pas d’accro du shopping plein au as avec la meilleure amie manucurée jusqu’aux cheveux. Ici, juste un couple que la routine étouffe sans jamais se l’avouer. Et puis un jour l’abcès se crève : d’un comme un accord Hugo et Ariane échange leur vie : emplois du temps, voiture, revenus et obligations c’est à dire : pour Ariane reprendre la direction de l’entreprise de son mari qui loue des engins de travaux, pour Hugo se charger des enfants, de l’avancement des travaux  et des charges de leur maison .

Au niveau des personnages : J’ai beaucoup aimé Lise la mère d’Ariane. Franche, naturellement gentille et belle elle incarne la mère, belle mère, grand mère et femme parfaite. Sa langue tantôt vipère, tantôt sucrée assure une fraîcheur comparé à d’autre personnage où on peut même deviner les prochains comportement.

Dans l’ensemble, oui c’est un Chick-Lit que j’ai apprécié. L’idée du thème de ce roman est originale et au fond, c’est ce que tout le monde pense : les femmes à la maison et les hommes au boulot. En voulant changer les choses, Ariane et Hugo nous offre une vision différente mais se perdent encore plus qu’avant cette tentative. Une belle vision des choses, innovante, loin des bling-bling de Sex and the City.

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :