Contes des mille et une nuits – Anonyme

V.O : Contes des Mille et une nuits

312 aux éditions Le Livre de Poche

                              ● Synopsis :

Le sultan Schahriar, furieux de l’infidélité de sa précédente épouse, décide d’épouser une femme chaque nuit et de la faire exécuter au lever du jour. Vient le tour de Schahrazade, qui commence alors à lui raconter une histoire… A l’aube, le sultan remet son exécution au lendemain pour en connaître la fin, pendant mille et une nuits…

                              ● Mon Avis :

J’ai commandé ce livre dans une librairie impatiente de l’ouvrir ! Moi qui adore les cultures étrangères je me suis dit que c’était un bon moyen de commencer, et en plus les contes sont généralement agréable à lire .

Ce bouquin pour moi est une DECEPTION. Je ne l’ai même pas finit ce qui ne m’est quasiment jamais arrivé. C’est pour vous dire à quel point je n’ai pas accroché.
7
Pour résumé l’histoire en général : Le sultan Schahriar a une épouse, et invite son frère à séjourner dans son palais. Un jour Schahriar décide de partir hors du palais la journée, et sa femme en profite pour faire une sorte de  » orgie  » : elle appelle les esclaves du palais et tous le monde copule. Le frère du sultan voyant ça, décide de tendre un piège à sa belle soeur en faisant croire le lendemain que le sultant part. Prise sur le fait, elle est éxécutée elle, et tous les esclaves. Et depuis ce jour, le sultan demande chaque jour des vierge qu’il tue après la nuit. Jusqu’au jour où Schahrazade arrive au palais, et lui raconta pour ne pas être tuée des contes, pendants mille et une nuit.
7
Vous me direz mais c’est une belle histoire ! Moi aussi j’ai accroché pendant quelques pages juste le temps de savoir pourquoi le sultant tue les femmes qu’il a eu la nuit. Quand vient le tour de Schahrazade et que les contes commence là c’est la panique totale ! Les contes n’ont jamais vraiment de fin, puisque la fin de l’un d’eux est le début d’un autre, on dirait qu’il n’y a jamais de pause c’est totalement destabilisant. Il y a bien sur une morale à chacun de ces contes mais je n’ai pas aimé la manière dont les contes sont présentés. C’était il y a quelques années, et je ne sais pas si je re-essaierais cette lecture… A voir.
7
En attendant  je ne vous déconseille pas cette lecture bien au contraire ! Peut être que vous arriveriez à voir ce que je n’ai pas vus. Mais pour moi c’est une déception.
7
Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :