Le Voleur d’ombres – Marc Levy

V.O : Le voleur d’ombre

288 pages aux éditions Robert Laffont

                              ● Synopsis :

 Et si l’enfant que vous étiez rencontrait l’adulte que vous êtes devenu…
« – Maintenant, assieds-toi, il faut que l’on parle, a dit l’ombre.
Je me suis assis en tailleur sur le sol.
– Tu as un pouvoir très rare, il faut que tu acceptes de t’en servir, même s’il te fait peur.
– Pour quoi faire ?
– Trouve pour ceux dont tu dérobes l’ombre cette petite lumière qui  éclairera leur vie, un morceau de leur mémoire cachée, c’est tout ce que nous te demandons.
– Nous ?
– Nous, les ombres, souffla celle à qui je m’adressais.
J’ai souri, je comprenais très bien de quoi elle parlait. »

                              ● Mon Avis :

Mon travail me prenant énormément de temps je n’ai pas pu faire ma chronique de suite. C’est donc avec plaisir que j’ai terminé Le voleur d’ombre, un mélange de poésie et de réflexion.

Les Marc Lévy m’ont souvent déçue, mais voilà un deuxième livre que je recommande chaudement ! Son style dans une première partie est enfantin, mais nous fait ressentir toute la frustration du personnage et ses efforts pour être un enfant modèle. Dans la seconde partie, où l’enfant est devenu un adulte, l’écriture ne perd pas de sa beauté ni de sa candeur, le personnage a juste plus de maturité. En un seul mot : une écriture parfaite, totalement adaptée à l’intrigue de cette histoire.

Pour ce qui est de l’histoire : un jeune garçon où d’ailleurs le prénom n’est jamais cité, est capable de  » voler  » l’ombre des personnes lorsqu’il s’approche d’un peu trop près. Au début horrifié, il apprendra grâce aux ombres à utiliser ce don pour faire le bien au détriment de son propre bonheur. J’avais un peu peur pour débuter ce livre. La quatrième de couverture en disait le minimum et je m’attendais à une histoire trop fantastique, paranormale. J’ai été très agréablement surprise. Le don de ce garçon est présenté avec tellement de soin que s’en est presque banal. Une histoire qui change.

Pour les personnages : Evidemment j’ai adoré l’héros de l’histoire. Mais inconsciemment tous les personnages dans ce livre ont une importance déterminante pour la suite de l’aventure. Même si ce n’est qu’une aide partielle, chaque geste et chaque parole vont aidé. Pour le personnage principal : je me suis retrouvée en lui. Son envie de réussir, d’entrer dans le moule et d’avoir des amis m’ont rappelé mon enfance, pourtant à trop vouloir le bonheur des autres lui-même ne sait pas gérer le sien. Passé à l’âge adulte, le personnage ne perd pas la partie de son enfance. Il est assailli de souvenirs, de tristesse.

Pour résumé : Ce livre est un véritable coup de coeur ! Concept innovant, personnages plus qu’attachant, pas de description de 30 pages mais un bouquin qui va droit au but et au coeur. On replonge dans l’enfance et on la savoure encore plus.

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :