Désordre et sentiments – Anna Gavalda

V.O : Désordre et sentiments

71 pages aux éditions France Loisirs

                              ● Synopsis :

 « Un petit récit haut en couleur écrit spécialement pour vous. Une fantaisie, vous verrez… Un moment de complicité joyeuse que je dédie à toutes celles dont on a brisé le cœur un jour et qui en sourient à présent. Puisque la lecture, c’est bien connu, console de tous les chagrins ! »

                              ● Mon Avis :

Etant une personne qui aime beaucoup l’écriture d’Anna Gavalda je dois dire que j’ai entamé ce bouquin – qui d’ailleurs m’a été prêté – avec beaucoup d’enthousiasme . A la lecture de la 4eme de couverture j’ai été tout d’abord surprise … Un récit pour nous lecteur ? Ca veut dire que ça nous touchera forcément non ? Et ensuite je vois pour ma soeur aussi ce qui signifie des choses assez personnelles sur l’auteure, les ingrédients étaient donc là pour que j’apprécie.

Tout d’abord parlons du nombre de page du bouquin : 71 ! Pas une de plus. 71 pages, mais que va-t-elle nous raconter ? Et enfin je l’ouvre. Les toutes premières lignes je ne comprend rien : Jeyrghl rrroui râvvvlorf rrheeu … Oui mais encore ? C’est après que l’on découvre tout. Gavalda nous fait directement entrer dans le vif du sujet dans THE action : pas de mise en place, et les présentations viennent après = un bon point pour elle, ça nous épargne les longues, très longues, TROP longues descriptions inutilement inutile. After, une SUBLIME description de sa soeur, d’elle, de elle et sa soeur, de leur point commun, de leurs différences, de leurs caractères de tous ce qu’il y a de plus intimes entre 2 soeurs l’auteure nous le fait découvrir ici et tous cela poétiquement S’IL VOUS PLAIT. Même quand l’auteure critique – gentiment ! – sa soeur comme par exemple elle est trop fleur bleue, trop émotive c’est toujours avec tendresse et délicatesse, toujours avec ce brin d’humour à la Gavalda. J’en dis trop ? J’men fiche ! Ensuite nous avons l’élément perturbateur … Oui j’ai passé mon bac de français cette année ET ALORS ? Donc cet élément perturbateur qui est le point de commencement d’une histoire qui fait rire, nous fait nous inquiéter pour les deux soeurs et qui est … un homme ! On les embarque au poste, on leur pose des questions, elles jouent les hypocrites, elles sortent, elles se marrent … Des actions qui auraient pu tourner au vinaigre mais qui pour les deux soeurs sont sources d’amusement et de rire compulsifs . C’est vers le milieu de ce récit que l’on comprend en fait les premières pages, et que j’ai – enfin … – compris les étranges dialogues de première pages – ouf ! – . La fin se déroule comme je l’imaginais, soeurs pour toujours, et toujours en se marrant elles se quittent pour se retrouver toujours. Livre idéal pour faire une pause entre 2 bouquins SuperEnnuyeuxMaisJeLeLisQuandMême … et idéal pour se marrer un petit peu. Un livre intime, petit et drôle, une Anna Gavalda comme on ne l’a jamais vus !
7
Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :