Et nous nous reverrons… – Mary Higgins Clark

V.O : We’ll Meet Again

433 pages aux éditions Albin Michel

                              ● Synopsis :

Accusée du meurtre de Gary, son époux, un médecin réputé de Manhattan, Molly a passé six ans en prison. Et voilà que lorsqu’elle en sort, bénéficiant d’une remise de peine, la jeune femme avec laquelle Gary avait une liaison est assassinée à son tour… De nouveau suspecte, Molly doit prouver son innocence. Elle n’a que deux alliées : ses amies d’enfance, Fran et Jenna. Mais quel rôle joue cette dernière, devenue l’épouse d’un homme d’affaires sans scrupules ? Et qui a voulu accuser Molly ?

                              ● Mon Avis :

C’est toujours avec plaisirs que je retrouve MHC, une auteure phare dans la catégorie policier. J’ai toujours très hâte de connaître le fin mot de l’histoire – la patience est la meilleure des vertu décidément j’ai du raté la distribution – et à chaque fois c’est avec plaisir que je découvre machinations, mensonges …

Le style de l’auteur : Chapeau bas à la Madame ! Un style très fluide mais en même temps un style qui conserve jusqu’au bout le mystère et qui l’épaissit même au fil des chapitres. Une très bonne impression de la maison d’édition Albin Michel qui avec les chapitres très courts de ce bouquin, permet de couper la lecture sans être perdu. Un moment de détente de part le texte simple, fluide mais un moment d’angoisse aussi, mais qu’est-ce qu’il va se passer ?

Pour l’histoire : Molly a été accusée du meurtre de son mari, Gary un brillant médecin de renom. Après ses 5 années de prison, elle sort et fait une déclaration troublante à la presse : Ce n’est pas elle qui a tué Gary. Fran, une ancienne camarade du lycée de Molly va l’aider à percer le mystère.

Pour les personnages : Un peu déçue de Molly … Un peu trop molle justement. Je reconnais que cela doit être un gros choc tout ce qu’elle vit mais pas une once de bataille en elle … Un peu trop poussée même. Fran elle brille par son sens du devoir, sa dévotion et son envie de réussir contre vents et marées. Il y a aussi l’avocat, le médecin et les parents de Molly qui l’aideront surtout psychologiquement en étant très tendre avec elle. Je suis un peu déçue par les stéréotypes de certains personnages. La justice est directement persuadée que Molly est la véritable coupable et ne cherche pas à creuser plus loin, de plus dès la moitié du livre nous savons qui sont en causes pour les morts troublantes dans l’hôpital, heureusement que le mystère reste entier pour ce qui est du détournement de fond de la bibliothèque et du meurtre de Gary.

Pour résumé : Un bon petit policier comme je les aimes, une traque sans merci avec son côté de dangerosité. J’aime particulièrement MHC pour ses intrigues très bien ficelées, dommage pour elle un télé film américain sur TF1 avait presque raconté la même histoire … Presque ! Sûrement pas le meilleur de cette auteure mais néanmoins un bon policier, parfait pour une petite détente avec des enquêteurs de chocs.

Publicités
Poster un commentaire

1 commentaire

  1. DF

     /  mai 8, 2012

    « Un bon policier comme je les aime »… il faudra aussi que je prenne le temps de m’en lire un petit! J’ai le souvenir d’avoir lu « Recherche jeune femme aimant danser » de M. H. Clark, mais cela ne m’a pas donné envie d’aller plus loin. En revanche, dans le genre, j’ai quelques vieux trucs dans ma pile à lire…

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :