Morsure T1 – Kelley Armstrong

V.O : Bitten

535 pages aux éditions Milady

                              ● Synopsis :

Un voyage excitant à la frontière de la sauvagerie et de la féminité. Elena se coule hors de son lit, prenant bien soin de ne pas réveiller son compagnon. Il ne supporte pas qu’elle disparaisse comme ça au beau milieu de la nuit. Quelle femme normale pourrait avoir tant besoin de retrouver la solitude des rues sombres et mal famées de la ville ? L’énergie contenue déchire ses muscles – elle ne peut plus attendre. Elle se glisse dans une ruelle, ôte ses vêtements et se prépare à la Mutation… Elena fait tout ce qu’elle peut pour être normale. Elle hait sa force, sa sauvagerie, sa faim, son désir, ses instincts de chasseuse et de tueuse. Elle aimerait avoir un mari, des enfants… et même une belle-mère. En tout cas, c’est ce qu’elle voudrait croire. Et voilà que la Meute a besoin d’elle. Cette Meute qu’elle chérit et déteste tout à la fois est la cible d’une bande de déviants sans pitié. Ils mettent l’existence de la Meute en danger, enfreignant les lois du clan. La loyauté du sang ne se discute pas. Et au cours de son combat, Elena découvrira sa vraie nature… Découvrez l’imagination stupéfiante de la nouvelle reine du frisson !

                              ● Mon Avis :

La couleur rouge sang et le noir nuit de la couverture décrive l’histoire, tout en étant des signaux pour l’oeil. Pourtant en lisant le résumé – aïe ! – … Un Bit-Lit ? Encore ? Appréhension : Histoire pour enfants ? Il faut dire que généralement les Bit-Lit ne sont pas  » poussés  » … Mais là quelle changement de situation ! Morsure est tout ce que j’aime. Une jeune femme reniant ce quelle est et cherchant une vie normale mais que son passé rattrape. Deux hommes amoureux, et de l’action. Le tout saupoudré de l’humour d’Elena … Génial !

Elena est la seule femme loup-garou de l’espèce, c’est donc un trophée inestimable pour ses congénères et pas au sens le plus noble du terme. Ayant fuit la Meute après s’être fait mordre par son premier amour Clay, elle décide de suivre une vie normale à Toronto avec un nouvel homme Philip. Mais les mutations en loups-garous qui lui sont inévitables ne lui laissent aucun répits, et la Meute la rappelle. En cause ? Des  » cabots  » qui sont les loups-garous ne faisant pas partis de la Meute qui sème la pagaille. Que fera-t-elle ? Retrouver l’homme quelle aime et celui qui est la cause de sa Mutation, ou renoncé et vivre une vie à peu près normale auprès de Philip ?

WAHOU ! Yes yes yes, j’adore cette saga ! Premier tome réussis – comme quoi les préjugés … -. Une écriture efficasse, de l’action, un poil d’amour et une bonne grosse dose d’humour voilà tout le charme de Morsure. Les disputes entre Clay et Elena sont super bien écrites, chaque détails à son petit truc qui le rend indispensable. Les loups-garous et autres espèces magiques revisités mais d’une manière neuve. En bref, je vous conseille fortement ce premier tome !