Une passion en Irlande – Lynne Graham

V.O : Emerald mistress

443 pages aux éditions Harlequin

                              ● Synopsis :

Ruinée par le cynisme de Rafael Cavaliere, homme d’affaires aussi séduisant que glacial, Aleth quitte Londres pour l’Irlande. Là bas, sur la terre de ses ancêtres, elle espère bien se faire une autre vie, heureuse et libre, parmi les chevaux du cottage qu’elle a hérité de sa mère. Mais une bien mauvaise surprise l’attend sur place : en effet, elle découvre que son riche voisin, le propriétaire du manoir et de l’immense domaine qui l’entoure, n’est autre que Rafael Cavaliere lui même. Est ce juste le destin qui ose lui jouer un dernier tour ou bien cet homme odieux prend il un malin plaisir à se mettre toujours en travers de sa route ? Révoltée, furieuse mais déterminée à rester en Irlande, Aleth décide d’ignorer Rafael. Quand il la salue, elle se détourne fièrement. Mais un matin, alors qu’elle fait une promenade à cheval sur la plage, il a le front de l’aborder…

                              ● Mon Avis :

Il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux … Oups désolée. Alors voilà encore un petit bouquin du genre romantique – et il m’en reste énormément d’ailleurs ! *.* – j’ai tout simplement adoré. Une passion en Irlande a tout simplement quelques chose en plus, un suspens qui nous fait durer l’excitation jusqu’à la fin.

Avant de commencer ma critique ô glorieuse, je dois décerner la palme d’or pour cette collection de la couverture la plus moche, la plus horrible, la moins collante à l’histoire de toute la création littéraire… C’est dire ! Je déteste ces couvertures clichées, où on a le pressentiment que nous allons lire une histoire à la barbe à papa enrubanné de bombons roses, alors qu’ici c’est pas tout à fait ce qu’il se passe.

Le style de l’auteur : Que du bonheur de lire Lynne Graham ! Un style enchanteur, fluide totalement approprié pour ce genre littéraire. Entre mystère de famille, trahison et amour naissant l’auteure jongle et jongle avec brio ! J’ai dévoré ce livre littéralement.

Pour l’histoire : Aleth trahie par son fiancé, décide de s’exiler en Irlande, terre natale de sa mère qu’elle a quitté pour des raisons inconnue. La légation d’une demeure lui permet de partir. Mais son voisin n’est pas celui qu’elle espérait, il s’agit en fait de l’homme qui l’a ruinée …

Pour les personnages : Je ne le dirais jamais assez, j’adore les femmes de caractères ! Aleth en fait partie, c’est un régal de la voir se démener ne jamais lâcher l’affaire quelles qu’en soit les circonstances. Je me suis beaucoup identifié à elle dans ses manières de réagir, de plus trop vouloir l’amour mais de vivre simplement, de faire ce qu’il lui plaît de faire tout en restant une femme passionnée et ayant envie de plaire ! Rafael. Séducteur, coureur de jupon véritable homme à femme – généralement au physique avantageux et à la cervelle qui fait défaut … – sera instantanément séduit par Aleth. Mais les deux personnes ont un tempérament similaire, forcément il y aura des conflits.

Pour résumé : J’ai beaucoup aimé cette histoire. Je dirais même quelle est excellente compte tenu du fait que l’histoire d’amour n’est pas trop clichée, pas trop enrobée de sucre à en dégoûter de lire. C’est une histoire d’attirance et de passion sans en faire trop, une histoire où on cherche la vérité et on l’on se rend compte que nous avons fait les bons choix même si ils sont difficiles. Des livres comme sa on en redemande, surtout cette simplicité et ce jeu de séduction m’ont ravie !