Nell T1 – Nora Roberts

V.O : Dance upon the air

349 pages aux éditions J’ai Lu

                              ● Synopsis :

En 1692, trois sorcières précipitent dans la mer une parcelle de terre arrachée au continent… Ainsi naquit, selon la légende, l’île des Trois Soeurs. C’est là que se réfugie Nell, trois siècles plus tard. Elle a changé d’identité, coupé et teint ses cheveux. Dans ce coin perdu du Massachussetts, jamais son horrible mari ne la retrouvera. Elle va pouvoir enfin vivre en paix. Mais Nell ignore que son destin est tracé. Pourquoi se sent-elle si proche de Mia la rousse et de Ripley, la soeur de Zach, le séduisant shérif qui pourrait lui faire croire que l’amour existe toujours ? Nell, Mia, Ripley : trois femmes qui vont s’unir pour chasser à tout jamais les ombres du passé et briser la malédiction qui pèse sur l’île des Trois Soeurs.

                              ● Mon Avis :

Acheté par hasard, malheureusement pour moi cela signifie le commencement d’une nouvelle saga… Tant pis ! Je me lance dans l’histoire de Nell, une fugitive.

Pour le style de l’auteur : J’avais plus l’habitude avec Nora Roberts à de la passion tout le long du bouquin. Bien que celle-ci ne soit pas aussi présente que d’habitude, le style de l’auteur est fluide, aérien. Pas d’autres style particuliers à mon sens … Nous suivons Nell dans sa « nouvelle » vie essayant d’oublier l’ancienne.

Pour l’histoire : Nell est nouvelle sur l’île des Trois Soeurs. Nouvelle vie, nouvelle identité loin de la vie mondaine et surtout loin de son mari qui la croit morte. Elle se sent de suite proche de deux autres femmes : Mia la rousse et Ripley la policière. Mais le passé la rattrape.

Pour les personnages : Ripley même si elle n’est pas le personnage principal dans ce bouquin est celle avec laquelle je me suis le plus identifiée. Elle a un fort caractère, elle protège sa famille et surtout elle est terre-à-terre. Les autres personnages ont pour moi sonner trop creux, manque d’approfondissement, manque de « bons » dialogues … Tout cela est un peu trop juste.

Pour résumé : Heureusement que ce bouquin se lit ultra facilement. Tout est plat, même si l’intrigue à la base – mélange de fantastique et de romance – était bien trouvée. Les pouvoirs magiques mis en avant dans ce bouquin sont trop gros pour le lecteur. Nell y croit tout de suite et ne part pas épouvantée comme la plupart des gens. La romance est gagnée d’avance, je n’ai pas trouvé le plaisir de tourner les pages car on pouvait presque devinait la suite de l’histoire. Un tome assez moyen et comme je n’ai pas l’habitude d’abandonner des séries, je vais devoir me coltiner les deux autres tomes. Espérons qu’ils relèvent un peu ce tome 1 très moyen.

Les diamants du passé – Nora Roberts

V.O : Remember When

413 pages aux éditions J’ai Lu.

                              ● Synopsis :

Dans la paisible ville d’Angel Gap, tout le monde connaît Laine Tavish et sa boutique d’antiquités, mais personne ne se doute qu’elle est la fille d’un célèbre cambrioleur. Or, un vieil ami de son père débarque à l’improviste. L’homme a juste le temps de lui chuchoter quelques mots sibyllins avant de se faire écraser par une voiture. Accident ou meurtre ? Quand sa maison est mise à sac, quand un séduisant inconnu fait irruption dans sa vie, et quand elle apprend que son père a dérobé plus de vingt millions de dollars, Laine doit se rendre à l’évidence : c’en est fini de sa tranquillité…

                              ● Mon Avis :

Etant un grande romantique, les histoires d’amour m’ont toujours plu, et je ne peux être que servie par Nora Roberts un des auteures phares de ce genre !

Le style de l’auteur : Un style assez standard, fluide et tout de même assez vif. Malgré la romance présente, Nora Roberts sait allié histoire d’amour, suspens et enquête policière. Ici, ce n’est pas une histoire d’amour qui sent la guimauve, l’amour est bien présent mais l’auteur ne s’épanche pas tellement sur le sujet.

Pour les personnages de l’histoire : Aucun n’a vraiment été un coup de coeur, sauf peut-être Eve, l’enquêtrice. Sa façon de traité les affaires avec poigne, le fait quelle ne s’embarrasse pas de la bureaucratie, son tempérament fort à l’extérieur m’a beaucoup rapprochée du personnage. J’aime les femmes fortes.  J’ai bien aimé sinon chacun des autres personnages, ils sont très attachants.

Pour l’histoire : J’ai beaucoup aimé ce livre de Nora Roberts parce que l’histoire est séparée en deux parties : Tout d’abord nous avons l’histoire d’un vol de diamants avec Laine et Max. Ces deux-là fonderont leur famille. Dans la seconde partie : 50 ans après la petite-fille du couple, Samantha, publie un livre sur l’histoire de ces diamants, le rôle qu’à jouer sa famille et le fait qu’un quart de ces diamants n’ont jamais été retrouvé. Et 50 ans après surviennent des meurtres, dans le but de retrouver ces diamants …

Pour résumé : Une agréable surprise de voir la particularité de ce roman. Deux histoire emmêlées à des années d’intervalles. Pourtant à aucun moment on ne perd le fil de l’intrigue. Dans la seconde partie j’ai apprécié que l’histoire ne reste pas centré sur la famille de Laine et de Max, mais que nous suivons la policière Eve – qui d’ailleurs réussira à résoudre cette affaire avec brio -. Pas d’amour gnan-gnan, mais une simple petit histoire, pas de sexe non plus qui peuvent choqué certains … Mais une très jolie histoire avec des personnages simples mais attachants, une intrigue qui tient en haleine jusqu’au bout. Comme quoi, les diamants ont toujours fait tourner la tête des gens …